Culture

Hem’Sey, le jeune auteur congolais passionné des lettres

30views

Hem’sey Mina est un auteur franco-congolais dont la bibliographie est constituée de trois livres : le récit « J’ai rêvé d’une entreprise 4 étoiles », le roman « Sur la photo, c’était presque parfait » et le recueil de nouvelles « Trait d’union, du Nord au Sud ». Son travail littéraire est essentiellement porté sur la jeunesse. Ses œuvres étant régulièrement critiquées par ses pairs, il a été désigné dans le numéro 565 de la revue francophone Amina comme faisant partie de cette nouvelle génération d’auteurs à l’identité plurielle et fortement attachée au continent africain, qui s’interroge sur son devenir et porte un regard lucide sur les possibilités qui s’offrent à elle et les obstacles qui handicapent son accomplissement. En 2017, il a été finaliste de la première édition du Prix Sylvain Bemba du premier roman congolais avec « Sur la photo, c’était presque parfait », publié à La Doxa éditions.  

« Trait d’union, du Nord au Sud » a été publié en novembre 2018 aux éditions Lettres Mouchetées, maison d’édition dirigée par Mme Muriel Troadec. Il s’agit d’un recueil de trois nouvelles se concluant par un poème.

Dans un style fluide, l’auteur décrit les faits, les personnes et les lieux avec une précision qui donne l’impression au lecteur d’être acteur de l’histoire, de voyager à travers ses écrits, l’émotion et l’humour étant au rendez-vous. Que ce soit à Arlon, Abuja, Brazzaville, Copenhague, Gatineau, Kinshasa ou Yaoundé, les questionnements autour de l’immigration, de l’identité, de l’intégration ou de l’exil demeurent les mêmes. Chaque personnage de ces nouvelles enseigne que s’exiler n’est pas toujours commode. Parfois égarés, mais toujours captivants, ils remuent ciel et terre pour exister.

La première nouvelle est très poignante et raconte en partie les conséquences de la guerre tout au long d’une vie. La deuxième dénonce les dérives de la société pour survivre dans un environnement dans lequel les possibilités d’entreprendre et de travailler dignement s’amenuisent. La dernière présente un jeune adolescent en quête de ses origines.

Ce livre demeure une ode au voyage, à la rencontre de soi et de l’autre. Très touchant, il est beaucoup plus mature que les deux opus précédents de l’auteur « Sur la photo, c’était presque parfait » et «J’ai rêvé d’une entreprise 4 étoiles ». Son regard sur le monde est devenu beaucoup plus critique. Son point de vue a également changé, reflétant une plus grande liberté dans son inspiration.

Attentes

Le premier livre de l’auteur décriait une certaine réalité du monde professionnel. Le deuxième était synonyme de retour aux racines pour la diaspora africaine. Le dernier ne ressemble en rien au premier. Les attentes de l’auteur sont de faire sans cesse mieux qu’hier, de rédiger des livres tout public et d’impacter la vie de ses lecteurs.

Parcours

Ayant effectué des études scientifiques et diplômé d’une école supérieure de commerce française, Hem’sey Mina a participé à plusieurs actions associatives en faveur de l’éducation pour les jeunes de la région parisienne, en France. Parallèlement à sa passion d’écriture, il exerce dans le domaine financier.

Leave a Response