Social

Diana ATTYE : Le coeur derrière la fondation Burotop Iris

2.2kviews

Bonjour à tous, je me présente Diana ATTYE, originaire du Liban et femme de cœur du CONGO, Directrice de la Fondation BUROTOP IRIS et Responsable Communication et Marketing du Groupe MBTP – BUROTOP IRIS – VIVAL/ITE.

Mes principales fonctions résident dans l’identification et la mise en œuvre d’action pertinente afin de promouvoir le professionnalisme et le savoir-faire de nos entités au service des particuliers, des professionnels et des services étatiques.

➡️ Vous êtes Présidente de la fondation BUROTOP IRIS. Parlez-nous de ce que vous faites exactement.

La Fondation BUROTOP IRIS est née en 2010. Je parle de naissance car c’est en effet une belle et riche aventure humaine au service des femmes, des enfants et des hommes de la République du Congo-Brazzaville. La Fondation œuvre à l’amélioration des conditions de vie des populations. Nous agissons principalement dans plusieurs domaines : ÉDUCATIF- SOCIAL-SANTÉ Je choisis les projets, j’accompagne la mise en
place, je vais sur le terrain, je m’implique personnellement jusqu’à la réalisation. Une des raisons d’être de la Fondation est d’aider les plus fragiles à « vivre mieux »

➡️ Comment tout a commencé ? Et quelles sont les raisons pour lesquelles vous vous investissez autant dans la communauté ?

Tout a démarré lorsque BUROTOP a commencé à être sollicité par les jeunes étudiants. Nous avons alors octroyé plusieurs bourses. Ainsi l’idée de créer une fondation est née.

➡️ Si on devait faire un bilan, rien que pour ces 5 dernières années, pourriez-vous chiffrer le nombre de vies impactées par votre fondation ?

Le nombre n’est pas le plus important. Seules les actions sur le terrain comptent. Un dicton nous rappelle que « si tu aides une vie, tu as aidé toute l’humanité ». L’essentiel est de faire le bien pour son prochain, même un petit geste, c’est déjà un grand pas. L’une de nos actions les plus intenses a été sans nul doute les dons faits aux familles fragilisées impactées par la Covid-19. Au total, on a touché environ 13 000 familles et foyers et de manière indirecte environ 8 000 autres.

 

 

➡️ En termes de financement, comment vous en sortez-vous ? Recevez-vous un ou plusieurs soutiens externes ?

Depuis 2010, nos dons et financements émanent uniquement de nos fonds propres grâce à l’implication de BUROTOP. C’est cette année que nous avons accueilli des soutiens externes de généreux donateurs, notamment des sociétés sœurs MBTP et VIVAL / ITE.

➡️ Quel est le souvenir qui vous a le plus marqué depuis que vous avez commencé ?

C’était lors de la construction de l’école de Soumouna, en partenariat avec HOPE CONGO et MR Gildas MAELA, un écolier debout au milieu du terrain regardait avec émerveillement le toit de son école en cours de construction. J’en garde un souvenir ému. L’éducation et l’instruction sont à mes yeux le meilleur passeport pour grandir et évoluer dans la vie. Participer à la construction de cette école et ainsi permettre aux enfants d’apprendre dans de meilleures conditions fut pour moi une fierté.

➡️ Aujourd’hui, vous, Diana Attye, quel est votre plus grand rêve ? / Des projets ?

De pouvoir continuer d’apporter ma contribution à celles et ceux qui en ont besoin. En un mot « d’être là pour l’autre ». Oui, un projet à venir qui me tient à cœur : la construction de forage dans plusieurs villages. L’eau, c’est la vie !

www.fondationburotop.com

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.